droper


droper

1. droper [ drɔpe ] v. intr. <conjug. : 1>
• 1902; aphérèse de adroper, arg. des soldats d'Afrique (1869), d'o. ar.
Fam. Filer, courir très vite. « les agents convoyeurs m'ont fait droper au pas de charge jusqu'à la gare » (Sarrazin). droper 2. droper [ drɔpe ] v. tr. <conjug. : 1> VAR. dropper
• av. 1918; angl. to drop « lâcher, abandonner »
Anglic.
1 ♦ ⇒ larguer (2o ), parachuter (1o).
2Fam. Abandonner, délaisser (qqn); négliger (une relation) (cf. Laisser choir, tomber). Je suis contente « que vous ne me “dropiez” pas tout à fait » (Proust).
3(1972) Fig. Abandonner (ses études, son métier) par rejet des valeurs sociales et culturelles de la société.

droper ou dropper verbe intransitif (de adroper, argot de soldats, peut-être d'origine arabe) Populaire. Courir, s'enfuir rapidement. ● droper ou dropper verbe transitif (anglais to drop, laisser tomber) Populaire Laisser tomber quelqu'un. ● droper ou dropper (expressions) verbe transitif (anglais to drop, laisser tomber) Populaire Droper ses études, son activité, abandonner ses études, cesser toute activité professionnelle pour vivre en marginal.

I.
⇒DROPER1, DROPPER, verbe trans.
A.— SP. (golf). Dropper une balle. Faire tomber la balle par-dessus son épaule lorsqu'on la juge injouable. La propriétaire du chien (...) reprit la balle et la laissa tomber dans le rough. Bien que les spectateurs présents aient estimé qu'elle aurait dû être droppée dans un endroit plus favorable (Tennis et Golf, 16 nov. 1934, p. 29 ds GRUBB, Fr. sp. neol., 1937, p. 35).
B.— Fam., rare. Abandonner, laisser choir (quelqu'un). Synon. fam. laisser tomber. Vous ne viendrez plus voir Gilberte? Je suis contente d'être exceptée et que vous ne me « dropiez » pas tout à fait (PROUST, Filles en fleurs, 1918, p. 640).
Prononc. et Orth. :[], (je) drope []. Avec 1 seul p ds Lar. Lang. fr. Les 2 graph. ds ROB. Suppl. 1970. Étymol. et Hist. A. 1918 « abandonner, laisser choir (quelqu'un) » (PROUST, loc. cit.). B. 1934 sp. (GRUBB, loc. cit.). Adaptation (avec dés. -er) du verbe angl. [to] drop « tomber (goutte à goutte); laisser tomber, laisser choir, négliger (quelqu'un) » ce dernier sens dep. 1605 (NED). Bbg. CHAUTARD (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 275.
II.
⇒DROPER2, verbe intrans.
Arg. Courir, marcher rapidement. Synon. filer. Seuls, des caves décarrant de leur boulot, dropaient dans la rue. Ils se magnaient vers leur rata (LE BRETON, Rififi, 1953, p. 205).
Étymol. et Hist. 1902 arg. des voyous « courir (vers quelque chose) » (ds ESN. : il est dropé chercher); 1935 (SIMONIN, BAZIN, Voilà taxi! p. 216). Plutôt issu par aphérèse de adroper qu'adaptation de l'angl. [to] drop (FEW t. 18, p. 57).

1. droper [dʀɔpe] v. intr.
ÉTYM. 1902; aphérèse d'adroper, argot des soldats d'Afrique (1869), de l'arabe azreb « dépêche-toi », d'où adreb.
Pop. Filer, courir très vite.
0 Je me sens très, très fatiguée; il n'y avait pas de fourgon, les agents convoyeurs m'ont fait droper au pas de charge jusqu'à la gare.
A. Sarrazin, la Cavale, p. 149.
HOM. 2. Droper.
————————
2. droper ou dropper [dʀɔpe] v. tr.
ÉTYM. 1918, au sens II (→ cit.); de l'angl. to drop « laisser tomber ».
Anglicisme.
———
I
1 Larguer (A., 2.), parachuter (1.). || « Le capitaine refusa d'aller plus loin pour nous dropper dans la baie de Tanger » (A. Bombard, Naufragé volontaire, p. 114).
2 (1934, in Petiot). Spécialt. Au golf, Laisser tomber (la balle déplacée derrière soi) par-dessus son épaule.
———
II
1 Fam. Abandonner, délaisser (qqn); négliger (une relation). Laisser choir, tomber.
0 Alors, me disait-elle, c'est fini ? Vous ne viendrez plus jamais voir Gilberte ? Je suis contente d'être exceptée et que vous ne me « dropiez » pas tout à fait(1).
Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, Pl., t. I, p. 640.
(1) C'est Odette Swann, ancienne demi-mondaine férue d'anglicismes, qui parle.
2 (1972). Fig. Abandonner (ses études, son métier) par rejet des valeurs sociales et culturelles, et vivre en marge des cadres existants de la société.P. p. substantivé. (1973, in Höfler). || Un dropé, une dropée. Drop-out; hippie, marginal. || « “Les dropés”, plus constructifs que les marginaux de base, montrent bien qu'il y a recherche d'un autre travail, et non pas simple lassitude de la dureté urbaine » (le Nouvel Obs., 30 avr. 1973).
DÉR. Droppage.
HOM. 1. Droper.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dröper — ist eine Siedlung im Stadtteil Oesede der selbständigen Gemeinde Georgsmarienhütte in Niedersachsen. Dröper, Kapelle im Zentrum Inhaltsverzeichnis 1 Geografie 1.1 …   Deutsch Wikipedia

  • droper — v.i. Aller vite, se dépêcher : Pour arriver à l heure, il a dû droper …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • droper —   vb.int.    Ça drope je vous jure !... la route de Gonesse à Paris !... F1, 93 …   Dictionnaire Céline

  • Droper ses études, son activité — ● Droper ses études, son activité abandonner ses études, cesser toute activité professionnelle pour vivre en marginal …   Encyclopédie Universelle

  • Oesede (Georgsmarienhütte) — Oesede ist ein Stadtteil der selbständigen Gemeinde Georgsmarienhütte in Niedersachsen. Inhaltsverzeichnis 1 Geografie 1.1 Geografische Lage 1.2 Geologie 1.3 Klima …   Deutsch Wikipedia

  • dropper — 2. droper [ drɔpe ] v. tr. <conjug. : 1> VAR. dropper • av. 1918; angl. to drop « lâcher, abandonner » ♦ Anglic. 1 ♦ ⇒ larguer (2o ), parachuter (1o). 2 ♦ Fam. Abandonner, délaisser (qqn); négliger (une relation) (cf. Laisser choir, tomber) …   Encyclopédie Universelle

  • Lexique du MMOG — Le lexique du MMOG regroupe des termes couramment utilisés dans le domaine du jeu en ligne massivement multijoueur (MMOG), et plus particulièrement du Jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMORPG). Le vocabulaire employé varie de jeu en… …   Wikipédia en Français

  • Expressions Courantes Du Langage Marin — Jargon militaire français Avec la conscription, l armée a constitué en France un creuset culturel. Se trouvaient mélangés dans les mêmes unités des Parisiens, des Occitans, des Bretons ou des Alsaciens. Il se développa un vocabulaire spécifique… …   Wikipédia en Français

  • Expressions courantes du langage marin — Jargon militaire français Avec la conscription, l armée a constitué en France un creuset culturel. Se trouvaient mélangés dans les mêmes unités des Parisiens, des Occitans, des Bretons ou des Alsaciens. Il se développa un vocabulaire spécifique… …   Wikipédia en Français

  • Géographie de Madrigal — Article principal : Flyff. Le continent imaginaire de Madrigal est un archipel d îles flottant dans les cieux, apparaissant dans le Jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMORPG) Flyff. Chaque île forme une région distincte du… …   Wikipédia en Français